La tempête apaisée

vendredi 7 août 2009
par  Olsyge

Texte de référence : Marc 4, 35 - 41

Matériel : à l’aide de personnages bibliques articulés (voir photo et article sur le site) ou de silhouettes sur flanellographe, mettre en scène le récit de la tempête apaisée au moment où l’on voit encore de grandes vagues plus hautes que la barque, Jésus debout face aux vagues qui tend la main. Si c’est possible on retirera dans le fil du récit les grosses vagues pour faire apparaître une mer calmée. Cette scène est cachée par un carton ou un autre moyen au début du message.

Déroulement

Il nous arrive parfois, peut-être même souvent quand on est enfant et même parfois quand on est adulte d’être très excité à l’occasion d’une fête ou à l’approche d’un événement exceptionnel que l’on attend avec impatience. Alors les parents ou les adultes nous disent : « qu’est-ce que tu es énervé ! Calme-toi ! Veux-tu rester tranquille un peu ! »

C’est pas facile de se calmer quand on est tout excité. De même quand on est en colère, quand on est furieux, si des gens veulent nous calmer, cela met parfois du temps. C’est plus facile à dire qu’à faire !

D’autres fois encore, nous nous faisons du souci pour quelque chose ou pour quelqu’un. On peut éprouver de la peur, une peur tellement forte qu’on oublie tout le reste. On ne pense plus qu’à ce qui nous effraie.

Comment trouver le calme et la paix quand on est rempli d’émotions très fortes qui nous bouleversent. Où trouver la tranquillité quand on est secoué dans tous les sens et agités au dedans de nous ?

Je vais vous raconter une histoire : Jésus et ses disciples avaient passé une belle et une longue journée sur les bords d’un lac. A la fin du jour, Jésus dit : « passons de l’autre bord ». Alors ils montent tous ensemble sur une barque pour traverser, mais au milieu du lac, une tempête se met à souffler et soulève de tels paquets d’eau que la barque manquent de couler. Remplis de peur les disciples réveillent Jésus qui s’était endormi.

Une fois debout dans la barque, Jésus parla au vent (dévoiler la scène préparée à l’avance) et lui dit : tais-toi ! Et le vent se calma aussitôt. Le vent furieux, le vent qui faisait beaucoup de bruit et de mouvements violents a obéi à Jésus ! A sa parole et il s’est calmé. Ce n’est pas seulement en écoutant, mais en obéissant que le vent s’est calmé.

Obéir à la parole de Jésus nous permet aussi de trouver la paix et le calme. Ce n’est pas facile d’obéir. Notre coeur n’est pas aussi obéissant que le vent. Mais nous pouvons demander à Dieu de nous aider à obéir à sa parole. Nous recevrons alors la paix !

Chant suggéré : 609 (AeC) : Quand le soir descend ...

Proposition : Pascal Geoffroy


Agenda

<<

2014

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Annonces

Concours de kamishibaïs

les E.P. organisent un concours de fabrication de kamishibaï. Le kamishibaï qui remportera le concours sera imprimé et diffusé à 200 exemplaires minimum.

Le gagnant (l’équipe gagnante : auteur et illustrateur) recevra également cinq kamishibaïs de son choix et un petit théâtre en bois, gratuitement. Lire la suite

Généralités sur les kamishibaïs

Les kamishibaïs bibliques des Éditions Passiflores